La flore, l’anatomie, saupoudrées d’un brin de superstition… L’atelier de Lyndie Dourthe, où ses œuvres prennent vie : on dirait un petit laboratoire. De l’entrelacement de papiers fins et de tissus aux motifs poétiques, imprimés selon sa vision originale naissent, une par une, des œuvres uniques au monde. À l’instar d’un naturaliste, elle les classifie, ordonne, les munit d’une étiquette et enfin elle les préserve avec attention dans des boîtes; lorsque ses œuvres sont exposées, surgit alors un monde poétique qui lui est propre.

 

Coeur et Couteau
©Lyndie Dourthe
BoîteEXVOTO
©Lyndie Dourthe
OnzeSquelette
©Lyndie Dourthe
MartinaLosaDiPaolo
©Lyndie Dourthe
©Lyndie Dourthe
OreillePerles
©Lyndie Dourthe
Lyndie
©Karolina Kodlubaj

Lyndie Dourthe
Née en 1980, Diplômée en design textile de l’ENSAA Duperré (Paris), elle est artiste plasticienne indépendante depuis 2004. Elle vit et travaille à Nice – France.

ーQu’est-ce-qui est le plus important pour vous permettre de créer et dans votre travail en général ?

De la liberté avec un soupçon de contrainte… et de la bienveillance.

ーQuelle sont vos sources d’inspiration ?

Les rêves, les phobies, ce qui m’attire et me fait peur à la fois pour le fond. Pour la forme, je m’inspire beaucoup de la nature : fleurs et plantes, oiseaux, champignons, anatomie, insectes, etc… Ce qui permet de faire un pont entre nature, science et poésie.

ーPourquoi avez-vous choisi ce moyen d’expression?

Ma mère est une excellente couturière et depuis petite j’ai toujours était au contact du textile, papier, carton, de la couleurs, du faire soi-même, du bricolage et de la manipulation des matériaux. C’est donc très simplement que je me suis orientée vers du design textile durant mes études secondaires et que j’ai continué par la suite. Encore aujourd’hui je ne m’en lasse pas : les explorations sont infinies !

ーSi avez-vous prévu d’exposer prochainement d’autres activités, pourriez-vous m’en communiquer les dates et les lieux ?

Hélas avec le confinement, pas mal de projets se sont annulés. Mais je continue toujours mes commandes pour des particuliers ou pour ma boutique en ligne.
J’ai réalisé aussi une commande spéciale pour la boutique MSG Céramique à Vallauris. Maureen, la céramiste de cet atelier est membre du collectif Pièces Marquantes et nous avons concocté cette petite collab’ pour cet été : 50 petites pièces uniques à épingler sous forme de cartes prêtes à expédier : histoire de changer un peu de la carte postale touristique ordinaire. C’est la première fois que je conçois ce type de carte postale et je trouve cela toujours très intéressant de répondre à une demande bien particulière.

Sinon, je continue aussi les réflexions autour de nos métiers créatifs avec des amis qui sont partout en France sous forme de Summer Camp ou bien au sein du collectif Pièces Marquantes.
C’est très important pour moi de garder des liens entre mon travail très personnel et les réflexions collectives qui font toujours bouger les idées, les envies de chacun.

http://lyndiedourthe.blogspot.com/

(Texte : Ayami Ijima / Traduit du japonais : Wiktor Ziolkiewicz)

Posts created 18

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut